Très tôt animée par la passion du dessin, Florence Ravel peint principalement à l’aquarelle, pour ses qualités de lumière et de fluidité. De longues années de pratique sont nécessaires pour la maîtriser, même si cette technique semble très simple, elle la pratique depuis 17 ans.

Autodidacte,  elle apprends continuellement, surtout en observant et essayant de comprendre les phénomènes naturels. Elle s’inspire des trois règnes de la nature : l’animal, le végétal, le minéral à travers les pigments naturels, les formes, les textures, les tâches, les résidus….

Grâce à la technique de la peinture en négatif, inhérente à l’aquarelle, elle aime représenter autant le sujet que le fond qui l’entoure, dans une approche globale.

« Peindre est pour moi un moyen de m’approprier la nature, ses principes, ses lois physiques, esthétiques, mais aussi de réfléchir à ses fragilités. »

« C’est  aussi un plaisir personnel et intellectuel, tant il est vrai que je peins d’abord dans ma tête (quand je regarde autour de moi, je pense perception de l’image, composition, centre d’intérêt, ombres et lumières…). »

Peintre, graphiste, et enseignante, elle s’intéresse avant tout au geste, à la spontanéité et la recherche expressionniste dans ses œuvres. « Je m’autorise toujours à modifier les formes et les couleurs pour véhiculer ce que m’inspire le sujet. » Les oeuvres deLéonard de Vinci, Klimt, Schiele, l’Art nouveau et les préraphaélites. l’inspirent particulièrement.

Elle aime relever le défi de la peinture en plein air et participe fréquemment à des concours de peinture dans la rue où elle a gagné de nombreux prix , elle a exposé en France et en Allemagne et reçu le 1er prix au salon des artistes d’Auvergne en 2009.